Principe :

La téléphonie est un domaine qui a énormément évolué ces dernières années, sous l’impulsion des mobiles d’une part, et des box internet d’autre part. Ces évolutions (généralisation de la présentation du numéro, ToIP, messagerie unifiée web/tel, etc…) permettent de connecter sa téléphonie avec son système domotique; dans quel but me direz-vous ?


Comme souvent on distingue deux axes :

  • La collecte d’informations : Savoir si il y a eu un appel, de qui, à quelle heure, pendant combien de temps. Savoir si j’ai des messages sur ma boite vocale, si j’ai des SMS/MMS non lus, etc…
  • L’émission d’informations : L’envoi de SMS/MMS, l’émission d’appels téléphoniques de notification (via de la synthèse vocale par exemple), etc…


Mises en situation et utilité :

  • Application n°1Notification d’appel en temps réel. Vous êtes chez vous et votre téléphone sonne; votre système domotique vous notifie de l’appel en y ajoutant des informations sur le numéro appellant (numéro de tel, nom, photo…) :
    • Suivant l’heure une notification visuelle (par exemple sous forme de lumière dans le séjour) vous averti de l’appel.
    • Si vous êtes en train de regarder tranquillement un film via Media Center, une popup de notification apparaît dans un coin de la télévision, affichant le nom et la photo de l’appellant. De cette façon vous pouvez décider (sans vous lever de votre canapé -ben oui… c’est fatiguant quand même ;)) de répondre ou de poursuivre votre film.
    • Vous êtes en train de surfer sur internet avec votre PC ou laptop, une popup s’affiche avec les informations de l’appellant
    • Votre nabaztag vous notifie de l’appel, soit avec ses lumières, ses oreilles, ou via la synthèse vocale


  • Application n°2Historisation des appels. Votre système domotique garde une trace de tous les appels reçus en votre absence, incluant heure d’appel et coordonnées de l’appellant.
    • Vous pouvez reçevoir un mail ou un SMS lorsque quelqu’un a appellé en votre absence
    • Vous pouvez consulter la liste des appels en absence, sur un interface Web ou encore sur l’écran tactile de contrôle domotique de votre maison
    • Lorsque vous rentrez chez vous le soir, votre Nabaztag vous fait un récap des appels reçus en votre absence.


  • Application n°3L’envoi d’informations par téléphone. Notamment utile dans le cas de notification d’urgence :
    • Votre système domotique détecte une intrusion, il vous téléphone et vous l’annonce via une phrase en synthèse vocale.
    • Il se produit une coupure d’electricité chez vous durant votre absence, votre système domotique, sur onduleur, vous appelle et vous le dit avant que les batteries soient à plat.


  • Application n°4Intégration avec un PABX personnel. En intégrant carrement un PABX (ou un IPBX) personnel à votre système domotique, de nombreuses nouvelles possibilités apparaissent. Par exemple :
    • L’intégration directe de la messagerie vocale à votre système domotique (par exemple votre Nabaztag vous joue vos messages vocaux)
    • La possibilité de contrôler votre maison avec les touches de n’importe quel téléphone via un serveur vocal
    • L’intégration de la réception et de l’envoi de FAX à votre système domotique
    • Le suivi précis des communications téléphoniques, temps, destinations, etc…


  • Application n°5Intégration avec les APIs d’opérateurs. Un peu comme l’utilisation d’un PABX, certains opérateurs de ‘box’ triple play proposent des APIs pour permettre, dans notre cas, à votre système domotique d’accéder aux informations téléphoniques. Par exemple :
    • Messagerie vocale
    • SMS/MMS
    • Facturation


Matériel :

Là encore, tout dépend de ce que vous voulez faire :

  • La solution la plus simple est d’utiliser un simple modem 56K ‘à l’ancienne’ branché sur le port USB de votre serveur domotique. Ce modem vous permettra notamment de détecter les appels entrants et de récupérer les informations de présentation du numéro.
  • Pour les plus courageux, vous pouvez aussi carrément intégrer un PABX (comme l’IPBX logiciel opensource ‘Asterisk‘) à votre système domotique pour des possibilités quasi-infinies.

Dans les deux cas vous devrez adapter la partie logicielle à votre système domotique et à ce que vous voulez en faire.


Références :