Après un long moment de non mise à jour de ce blog, voici le premier article d’une série que j’espère la plus longue possible, traitant des différentes applications réelles de la domotique. L’objectif est de s’éloigner un peu de la technologie pure, et de s’attacher aux situations de la vie quotidiennes où la domotique peut avoir sa place.

Ce premier billet traite d’un objet anodin de la vie courante, que nous utilisons -presque- tous une fois par jour : la boite aux lettres.


Principe :

Une boite aux lettres domotisée ? Je vous entend vous dire « mais qu’eeeeest ce que c’est que cette idée farfelue complètement inutile !? ». J’assume le côté farfelu (d’autant que l’idée n’est pas de moi => allez voir les références à la fin de cet article dont l’une pointe sur l’excellent article de Cedric qui explique comment il a réalisé sa domotisation de boite aux lettres), mais vous allez voir ce n’est pas -complètement- inutile.

L’idée est simple : être capable de détecter les ouvertures de votre boite aux lettre et les transmettre à votre système domotique. Vous pourrez ensuite utiliser cette information pour différentes choses.


Mises en situation et utilité :

  • Application n°1 : Être averti quand le facteur passe. Lorsque le facteur passe et dépose une lettre ou un paquet dans votre boite aux lettre, votre maison vous informe. Suivant que vous soyez chez vous ou pas, plusieurs méthodes de notification sont possibles :
    • Vous recevez un e-mail qui vous dit que le facteur est passé (désolé je n’ai encore pas trouvé de moyen fiable pour différencier le vrai facteur du mec qui remplit votre boite aux lettre de publicité ;) )
    • Vous recevez un SMS
    • Une fenêtre popup apparait sur l’écran de votre Media Center si vous étiez en train de regarder la TV
    • Vous recevez un message sur MSN Messenger, Jabbe, ou un autre système de messagerie instantanée
    • Votre Nabaztag vous dit à voix haute Le facteur est passé !


  • Application n°2 : Stocker l’heure de passage du facteur dans votre système domotique. Celle-ci pourra être utilisée par la suite pour différentes choses :
    • Faire un recap de la journée que votre nabaztag vous dictera quand vous rentrerez du travail « Le facteur est passé à 12h18, puis à 13h02… »
    • Faire des statistiques pour connaître à l’avance les heures de passage moyennes du facteur tel ou tel jour


Matériel :

Côté matériel il ne faut pas grand chose mais il va falloir bricoler un peu.

L’ouverture de la boite aux lettre peut être détectée en utilisant un simple détecteur d’ouverture classique comme par exemple le Marmitek DS18 si vous êtes en X10 (utilisé par Cédric et Lionel dans leurs excellent tutoriaux : voir Références en bas de cet article) ou encore le détecteur d’ouverture Chacon CH54581 comme je l’ai fait. Dans les deux cas, il vous faudra démonter le détecteur, trouver les bons emplacement dans votre modèle de boite aux lettres, fixer les éléments correctement et éventuellement ajouter un fil ‘antenne’ pour augmenter la portée de votre détecteur car d’une part parfois la boite aux lettres est éloignée de la maison, et d’autre part le fait que le capteur soit enfermé à l’intérieur de la boite métallique réduit drastiquement sa portée d’émission.

Dans tous les cas je vous encourage à lire les deux excellents liens en bas de cet article où sont présentées deux installations avec explications détaillées et photos à l’appui.

Il vous faudra également le dispositif ‘kivabien’ pour recevoir sans fil les signaux envoyés par le détecteur d’ouverture : généralement c’est un boitier RFXCOM ou équivalent qu’il vous faut.

Enfin, je ne détaillerai pas la partie ‘notification’ où vous pourrez laisser libre cour à votre imagination (nabaztag, tuxdroid, lumière, mail, sms, musique…).


Références :